Wadi Al-Hitan, La Vallée des Baleines, patrimoine mondiale de l’Unesco

Dans le désert, à une trentaine de kilomètres de Fayoum, des squelettes de l’ancêtre de la baleine (basilausorus) et d’autres espèces marines ont été retrouvés par des archéologues italiens et mis en valeur dans un musée. La mer était là il y a 40 millions d’années!

Avant de vivre dans l’Océan, la baleine était un mammifère terrestre pourvue de pattes arrières qu’elle a progressivement perdues au cours de l’évolution.

Un parcours balisé permet d’aller de fossiles en fossiles, en serpentant entre les anciens récifs coralliens. C’est l’occasion pour Edmée de découvrir le plus grand bac à sable du monde, le début du Sahara!

 

Glissades, dérapages, accélérations et ralentis…nos pilotes de 4×4 manient leurs engins avec dextérité…mais sensations fortes garanties!

D’autres sensations de glisse, mais en sandboard cette fois!

 

Un peu plus loin, des chutes d’eau, émanant d’une dérivation artificielle du Lac Qaroun, sont l’occasion de se rafraîchir, entre hommes!

Les femmes restent en retrait de ces jeux d’eau, avec les enfants.

« touch mameau! » Domitille, fan de chameau, réclame de toucher celui qu’on a aperçu au loin.

Le propriétaire laisse caresser sa bête, sans bakchich!

On n’échappe pas au selfie avec toute la famille.

Les jeunes Egyptiens sont accros aux selfies avec des Occidentaux! Alors, on se serre devant le smartphone de ce jeune inconnu, sans trop savoir ce qu’il pourra bien faire de cette photo! Peut être un trophée devant ces copains selfie-maniaques!

Après ces 2 nuits passées à Fayoum, nous descendons plus au Sud, toujours dans notre mini-bus, en direction de Louxor. Et toute l’équipe a avalé sans trop râler les 9 heures de trajet!

et sous bonne escorte comme à Ismailia

Laisser un commentaire