Les Pyramides, on ne s’en lasse pas!

Juste après avoir déposé les enfants à l’école et Edmée à la crèche, nous sautons dans un Uber (taxi géré par une application sur smartphone) direction les « Great Pyramids ».

C’est l’occasion pour notre chauffeur d’entrer pour la 1ère fois sur le site du plateau de Gizeh qui voit défiler jusqu’à 4000 visiteurs par jour.

Les rabatteurs essaient d’extorquer quelques pounds aux chalands en vendant des babioles ou des explications hasardeuses dans un anglais médiocre.

Un peu plus loin, c’est au tour des chameliers de vanter les mérites de leurs montures, couvertes de jolies selles et dont les têtes sont grimées de motifs égyptiens.

Laisser un commentaire