Aid El Kebir ou fête du sacrifice

C’est le grand jour, c’est la fête du sacrifice à la résidence. Deux vaches arrivent dans un petit camion.

L’Aïd el-Kebir ou l’Aïd al-Adha , signifiant « la grande fête »  est la plus importante des fêtes islamiques. Elle est appelée Tabaski dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale ayant une importante communauté musulmane. Elle marque chaque année la fin du hajj.

Voici une vidéo (un peu vieillissante) expliquant le sens et la signification de ce sacrifice:

Les deux vaches sont sacrifiées à l’arrière de la résidence (petite différence avec notre pays). Puis le boucher découpe la viande et la partage.

Ils sont cinq à avoir acheté chaque bête. Chaque pièce de viande est pesée soigneusement devant les acheteurs afin que le partage soit équitable.

Le boucher utilise toute sa panoplie d’ustensiles pour préparer des steaks, des entrecôtes… sous les yeux de tous.

Selon la tradition musulmane,  chaque croyant partagera ensuite la viande de la façon suivante, un tiers sera donné en aumône aux nécessiteux, un second aux amis et voisins et enfin le dernier tiers sera gardé pour sa consommation personnelle.

Comme pour l’Aïd el-Fitr (fête de la fin du Ramadan) le partage est prôné.

Laisser un commentaire