Aid El Fitr

L’Aïd el-Fitr, fête de la rupture du jeûne, signifie « petite fête » en opposition avec la « grande fête » que constitue l’Aïd el-Kébir et qui est une commémoration du sacrifice d’Abraham.

Après 29 jours de jeûne, les musulmans fêtent la fin du Ramadan.

Un jeûne qui aura duré tout le mois de Mai avec des journées bien chaudes voir même torrides (45°C à la sortie de l’école le vendredi 24 Mai). Autant dire, que ce mois n’a pas été sans effet sur le rythme de vie. Beaucoup moins de présence d’élèves dans les classes de Sylvain notamment. Ce jeûne difficile en cette période de l’année, nous laissera de nombreux souvenirs: de convivialité comme les soirées de rupture du jeûne ou encore de partage avec la distribution de bouteilles d’eau à la nuit tombante sur les bords de route.

Mais aussi d’excitation et parfois même de violence en fin de journée dans l’attente de l’Iftar (repas de rupture du jeûne à la tombée de la nuit). Comme le disait notre propriétaire, si on le peut, mieux vaut éviter de sortir en fin de journée!

Sa détermination comme pour le début du Ramadan est effectuée par l’observation du nouveau croissant de lune dans chaque pays. Hier les français l’ont obervé mais pas les egyptiens. Et donc l’Aid est fêté à Paris aujourd’hui et il le sera demain ici en Egypte.

Depuis quelques jours les musulmans se préparent à la fête en cuisinant notamment. Notre propriétaire a fait des gateaux en quantité industrielle.

Trois jours fériés ont été décrétés plus les deux jours du WE, tous les égyptiens partent en bord de mer pour l’occasion.

Laisser un commentaire