L’heure des valises

La fin de l’aventure éyptienne approche…c’est l’heure de remplir les valises avant de quitter l’Afrique.

Cette année fût riche en découvertes culturelles et historiques, à commencer par les impressionnantes Pyramides du plateau de Gizeh, mais aussi celles tout aussi passionnantes de Saqqara et Dachour, érigées 30 siècles avant JC.

Chaque visite était un nouveau saut dans l’Histoire: IVème siècle: le quartier Copte, XIVème siècle: le Vieux Caire, XIX ème siècle le Caire Haussmanien, XXIème siècle des malls pharaoniques…

Et toujours, cette même réflexion vertigineuse: les Pharaons ont régné pendant 3000 ans, leurs pyramides, nécropoles, mastabas, temples, maisons, sont encore visitables, 5000 ans plus tard. Leur obsession d’éternité est devenue une réalité.

Que laisserons-nous aux générations qui nous suivent?

Dans 5000 ans, des touristes viendront-ils faire des selfies à 828 mètres du sol, au sommet de la Burj Khalifa de Dubai, la tour la plus haute du monde? Nos constructions actuelles seront-elles éternelles?

La route Méridienne nous avait permis d’expérimenter physiquement l’Espace, d’avancer vers un horizon inatteignable, de nous trouver minuscules dans le désert… pauvres bipèdes que nous sommes!

Nous n’avons fait que passé en Egypte, mais ce pays, où s’est développée une des premières civilisations humaines il y a 10 000 ans, nous replace en individus de passage dans le XXI ème siècle, conscients que c’est dans ce qui nous a précédé que nos sociétés trouvent leurs racines, dans l’Histoire, dans le Temps.

Coupe d’Afrique des Nations

La grande fête du football africain, est lancée. 24 équipes vont s’opposer jusqu’à la mi-juillet sous une chaleur torride pour remporter le trophée.

Hier soir, au stade internationale du Caire, avec près de 70 000 égyptiens, nous avons assisté à la cérémonie d’ouverture de la compétition. Un magnifique son et lumières qui a mis à l’honneur la culture égyptienne ainsi que les 24 nations qui vont concourir.

Puis dans un stade surchauffé par la chaleur et les supporters égyptiens, l’équipe d’Egypte et du Zimbabwe se sont opposés. La délivrance est venue à la fin de la première mi-temps quand Trezeguet a ouvert le score!

 

Non, non, il n’y a pas d’erreur il s’agit bien de Trezeguet alias Mahmoud Assan. 

Mahmoud Assan se fait appeler dans le monde du foot par le nom de son sosie.

Aid El Fitr

L’Aïd el-Fitr, fête de la rupture du jeûne, signifie « petite fête » en opposition avec la « grande fête » que constitue l’Aïd el-Kébir et qui est une commémoration du sacrifice d’Abraham.

Après 29 jours de jeûne, les musulmans fêtent la fin du Ramadan.

Un jeûne qui aura duré tout le mois de Mai avec des journées bien chaudes voir même torrides (45°C à la sortie de l’école le vendredi 24 Mai). Autant dire, que ce mois n’a pas été sans effet sur le rythme de vie. Beaucoup moins de présence d’élèves dans les classes de Sylvain notamment. Ce jeûne difficile en cette période de l’année, nous laissera de nombreux souvenirs: de convivialité comme les soirées de rupture du jeûne ou encore de partage avec la distribution de bouteilles d’eau à la nuit tombante sur les bords de route.

Mais aussi d’excitation et parfois même de violence en fin de journée dans l’attente de l’Iftar (repas de rupture du jeûne à la tombée de la nuit). Comme le disait notre propriétaire, si on le peut, mieux vaut éviter de sortir en fin de journée!

Sa détermination comme pour le début du Ramadan est effectuée par l’observation du nouveau croissant de lune dans chaque pays. Hier les français l’ont obervé mais pas les egyptiens. Et donc l’Aid est fêté à Paris aujourd’hui et il le sera demain ici en Egypte.

Depuis quelques jours les musulmans se préparent à la fête en cuisinant notamment. Notre propriétaire a fait des gateaux en quantité industrielle.

Trois jours fériés ont été décrétés plus les deux jours du WE, tous les égyptiens partent en bord de mer pour l’occasion.

Premier départ

Comme pour notre arrivée au Caire, notre départ est échelonné. Ce 1er juin, Anne-Lucie et les enfants quittent Le Caire pour retrouver la verdure et la douceur de la Sarthe.

Après un dernier Au revoir à nos propriétaires Kamel et Miss Ola, direction l’aéroport.

C’est la fin d’une belle aventure pour les enfants. Il est à temps à présent de profiter de la famille et des amis avant de repartir plus au Sud début Août pour l’île de La Réunion.